Qu'est-ce que le diabète?

Vous êtes ici:
  • Home
  • Qu'est-ce que le diabète?

Le diabète est une affection chronique.

GlucoCare

Le diabète est une affection chronique caractérisée par un taux de sucre trop élevé dans le sang. Le langage populaire parle d’ailleurs du « diabète sucré ». Plus de 90 % des diabétiques sont atteints de diabète de type 2. Cette forme de diabète était jadis associée aux personnes plus âgées mais les jeunes en sont, eux aussi, de plus en plus souvent affectés. Le diabète de type 2 se manifeste essentiellement à partir de 45 ans.

Le diabète de type 2 est un problème en forte expansion. Le nombre de personnes concernées ne cesse de croître dans le monde entier, car beaucoup de gens ont changé leur style de vie. Ils mangent souvent de façon moins saine, font beaucoup moins d’exercices qu’avant et présentent fréquemment un surpoids. D’autres facteurs tels que l’hérédité et l’âge jouent aussi un rôle.

Avez-vous un risque plus élevé? Faites le test. >>

D'où vient ce sucre ?

GlucoCare

Notre corps a besoin d’énergie pour fonctionner normalement. Nous tirons cette énergie de notre alimentation. La source la plus importante d’énergie est le glucose.

Notre système digestif convertit les sucres des aliments en sucres assimilables par l’organisme, comme par exemple le glucose.

Ce glucose est absorbé par le sang et acheminé vers toutes les zones de notre corps. La quantité de sucre dans le sang est appelée « la glycémie » ou « taux de glucose sanguin ».

  • Le pancréas, un organe situé dans l'abdomen, sous l'estomac, sécrète de l'insuline.
  • L'insuline assure l’extrait des sucres du sang.
Chez les patients diabétiques, le corps produit une quantité insuffisante d’insuline. En outre, l’efficacité de cette insuline est souvent insuffisante. Dans les deux cas, le glucose s’accumule dans le sang.



En quoi consiste le prédiabète ?

Le prédiabète est le précurseur du diabète de type 2. Les prédiabétiques ont un taux de glucose trop élevé, car les cellules de leurs corps sont devenues moins sensibles à l’insuline - un phénomène appelé « résistance à l’insuline ». Le pancréas n’est en outre plus capable de produire suffisamment d’insuline pour faire redescendre le taux de glucose.

Le taux de glucose n’est toutefois pas encore suffisamment élevé pour qu’on puisse parler de diabète, mais l’équilibre entre le glucose et l’insuline est perturbé.

Les patients prédiabétiques courent d’ores et déjà de nombreux risques médicaux. Ainsi, une hyperglycémie prolongée peut entraîner des problèmes cardiovasculaires !